Lutter contre le myriophylle ?

Le myriophylle, est l’une des plantes envahissante les plus rencontrées dans nos étangs. Il empêche pêcheurs, nageurs et pratiquants de sports nautiques de profiter des étangs et cours d’eau qu’il a commencé à coloniser.

S’en débarrasser complètement est illusoire, les rhizomes, les racines et les pousses basses de la plante peuvent persister tout l’hiver, ce qui lui permet d’amorcer sa croissance relativement tôt en saison. Ce caractère hâtif, combiné à une croissance rapide, confèrent au myriophylle un avantage par rapport aux autres plantes aquatiques.

Pour lutter contre le myriophylle, aucune solution n’est définitive, le rhizome reste présent dans le substrat et repoussera dès les conditions réunies : lumière, oxygène, nitrates, température.

Des tests sont réalisés en France avec des teintures destinées à limiter la pousse des plantes. Pour l’instant, seul le faucardage et l’arrachage lorsqu’il est possible, permettent de limiter l’envahissement des herbiers.

Au Canada, certains propriétaires disposent des bâches en lin (dégradables) ou en fibre de verre (réutilisables) au fond de l’eau et empêchent ainsi tout développement d’espèces aquatiques. On remarque toutefois que dès que les bâches ne sont plus opérantes, la plante se réinstalle.

Pour un devis de faucardage, où que vous soyez en France métropolitaine : 0601714953 7j / 7 pour convenir d’une première évaluation. Le service de faucardage est mobile et réactif et peut-^tre mis en place sous 24 à 48 heures en cas d’urgence (ports fluviaux, base de loisir, étang de pêche).